Les peuples non-contactés

Préserver la diversité de l’espèce humaine

Au cœur de la forêt amazonienne en Amérique du Sud, dans la jungle des monts de la Papouasie entre Asie et Océanie, et sur les îles Andaman dans l’Océan Indien vivent encore quelques tribus isolées. On les appelle les peuples non-contactés. Regroupés en une centaine de tribus, ces hommes et ces femmes n’ont encore jamais eu d’échange pacifique avec les sociétés dominantes. N’espérez pas aller à leur rencontre. Pour eux comme pour vous, nous devons les laisser en paix.

Les peuples non-contactés

Les peuples non-contactés ont traversé ce dernier millénaire en marge des sociétés dominantes et colonisatrices principalement parce que leurs habitats sont isolés. La quasi-totalité des tribus résident au plus profond de jungles impénétrables d’Amazonie et de Papouasie.

Ces dernières décennies, certains peuples non-contactés ont été approchés par bateaux, par avions ou par drones. Quelques contacts pacifiques ont été tentés sans succès. Tous, ou presque, sont de redoutables guerriers qui repoussent l’envahisseur à coup de lances ou de flèches.

Ces peuples sont parmi les derniers gardiens de la forêt en particulier et de l’équilibre avec la nature en général. Ils sont les garants de la diversité de l’espèce humaine et perpétuent des traditions et des modes de vie encore inconnus. Il semblerait que certaines tribus, comme les Sentinelles, ne savent pas faire le feu. En revanche, d’autres tribus comme les Awa ou les Kawah d’Amazonie connaissent d’incroyables propriétés de la nature qui leur permettent de capturer le poisson ou chasser de nuit.

Les peuples non-contactés n’ont pas encore développé de défenses immunitaires contre de nombreux virus meurtriers de nos sociétés comme la grippe, la rougeole ou la varicelle. Éviter toute contamination est une des raisons qui pousse les gouvernements et organisations à interdire les rencontres.

Nous souhaitons de tout cœur que ces peuples puissent vivre en paix et que les gouvernements préservent leur intégrité.

Vous aussi, faites partie du mouvement mondial pour les peuples autochtones. Rejoignez le mouvement de Survival International https://www.survivalinternational.fr

Vous souhaitez aller à la rencontre des autres peuples premiers ?

Serenji Travel est en contact avec certaines communautés à travers le monde qui ont pris l’initiative d’accueillir des voyageurs

Je découvre ces peuples racines