CHARTE DU VOYAGEUR

Respect et bienveillance

Le voyage responsable est un cercle vertueux dans lequel voyageurs, communautés locales, organisateurs de voyage et prestataires de services travaillent main dans la main dans la bienveillance et le respect de chacun et de la nature. C’est pourquoi il est du devoir de chacun de suivre une ligne de conduite responsable. Il est de notre devoir non seulement de partager avec nos voyageurs les bonnes pratiques à adopter en voyage, mais aussi de nous assurer de votre engagement à les respecter.

Charte du voyageur

Avant le voyage

S’informer sur le pays visité et ses habitants. Avoir des connaissances sur le mode de vie, le patrimoine, la religion et les traditions en générale est la première marque de respect. Ainsi vous adopterez plus aisément un comportement adéquat et aurez une meilleure compréhension de votre environnement.

Choisir les prestataires de services respectueux des valeurs du tourisme responsable. Chez Serenji, tous nos partenaires (hôteliers, restaurants, activités…) œuvrent pour une forme de tourisme respectueuse des peuples et de la nature.

Voyagez léger. Ne prenez dans votre sac ou votre valise que l’essentiel. Vous aurez tout le loisir de participer à l’économie locale en achetant aux producteurs locaux ce dont vous avez besoin. Evitez au maximum de prendre avec vous des produits avec des emballages plastiques que vous jetteriez sur place. Selon les destinations le recyclage des déchets n’en est qu’à ses balbutiements.

Pendant le voyage

Gardez l’esprit ouvert. Voyager c’est sortir de sa zone de confort. Dans cet état de changement et d’incertitude on a vite fait de se raccrocher à ce qu’on connaît, à ce qu’on vit au quotidien, à ce qu’on a lu et de faire des comparaisons mal placées. Laissez cela derrière vous et voyagez l’esprit ouvert.

Respecter les coutumes et les traditions des populations du pays visité. En d’autres termes, s’adapter et ne pas imposer ses habitudes. Des exemples parmi d’autres : adopter les tenues vestimentaires adéquates, se déchausser dans les temples et les maisons qui l’exigent, goûter à la cuisine locale… N’oubliez pas que vous n’êtes pas chez vous, vous êtes invité. Nous vous donnons quelques consignes à respecter en fonction des destinations avant votre arrivée dans le pays.

Respectez l’art et l’histoire. Ne prélevez aucun objet ancien, pierre ou tout autre « souvenir » dans les sites archéologiques. N’achetez pas d’objets sacrés ou d’objets d’art au marché noir pour ne pas favoriser le vol et les dégradations de sites anciens ou religieux. Évidemment ne dégradez pas de bâtiments historiques en faisant des graffitis.

Respectez l’environnement comme vous le respectez chez vous. Ne cueillez pas de fleurs ou de plantes (elles peuvent être en voie de disparition). Baladez-vous sur les routes et les sentiers car en sortant des chemins balisés vous risquez de créer de l’érosion ou de déstabiliser l’équilibre de la nature. Ne touchez pas les animaux sauvages pour ne pas leur apporter de maladie ni les stresser ou les exclure de leur groupe par votre odeur. Ne marchez pas sur le corail qui mettra des dizaines d’années pour se régénérer. N’achetez pas de produits issues d’espèces protégées. Finalement ne jetez pas de déchet dans la nature.

Respectez les animaux et ne participez pas aux attractions qui vont à l’encontre de leur bien-être. Les balades à dos d’éléphant, les parcs marins, les photos avec des animaux sauvages drogués sont à proscrire.

Relaxez-vous. Dans de nombreux pays, la colère est considérée comme un signe de faiblesse. Qui plus est, se mettre en colère face à quelqu’un apporte généralement plus de problèmes que de solutions. Si vous êtes face à un problème, rappelez-vous que vous êtes en vacances. Détendez-vous, souriez et gardez en tête qu’un peu d’humour et de légèreté vous seront bien plus utile que la colère. D’autant que l’équipe Serenji est disponible pour résoudre toute déconvenue.

Négocier avec justesse. Sur les marchés de nombreux pays se joue l’art de la négociation. Dans ce jeu-là, le but n’est pas d’acheter le moins cher possible, mais d’acheter au juste prix afin de satisfaire les deux parties. Le juste prix est tout simplement celui que vous êtes prêt à investir pour le produit désiré.

Discutez, partagez et demandez avant de photographier une personne. Si vous souhaitez photographier des enfants pensez à demander l’accord des parents. C’est l’occasion de moments d’échanges avec les personnes que vous croisez en chemin et de vivre une histoire plus intime que la photo vous remémorera.

N’encouragez pas la mendicité. Le sujet de la mendicité est épineux et continue de faire débat. Il y a autant de raisons qui amènent les personnes à mendier que de mendiants. Une règle simple est de donner si le cœur vous en dit, pas si vous vous sentez forcé. Également de privilégier les personnes âgées et non valides. Mais surtout ne donnez pas aux enfants. Cela les encourage à mendier, à ne pas aller à l’école et les enferme dans un cycle de pauvreté.

Économisez l’eau et les énergies. Les hôtels sont généralement de gros consommateurs d’eau et d’électricité. Quelques gestes simples consistent à ne pas demander à changer les draps ou les serviettes tous les jours ou encore à éteindre les lumières et la climatisation lorsque vous sortez de votre chambre.

Code de conduite du voyageur

Après le voyage

Honorez les engagements pris auprès des personnes rencontrées au cours de votre voyage. Prenez le temps d’envoyer les photos ou les lettres que vous avez promis de partager.

Partagez vos expériences avec vos amis, votre famille et sur les réseaux sociaux afin de faire bénéficier au plus grand nombre des enseignements que vous avez acquis. Devenez l’ambassadeur des richesses que vous avez découvertes au cours de votre voyage. Soutenez des initiatives locales par des dons et en communiquant sur leurs projets et leurs impacts.

Compensez votre empreinte carbone en contribuant à des projets mis en place à cet effet